MongoDB sur Managed Flex Server

MongoDB est un système de gestion de base de données orienté documents.
Dans ce guide, nous décrivons comment mettre en service une MongoDB sur votre Managed Flex Server.

Exigences

MongoDB peut être mis en service à partir de Managed Flex Server M.

Installer MongoDB

Afin de pouvoir exécuter les étapes suivantes, vous devez être connecté à votre Managed Flex Server via SSH.

Démarrez MongoDB dans un shell avec la version appropriée.

mkdir -p ~/.mongod/data/db

Démarrer MongoDB

Vous pouvez choisir entre deux versions différentes de MongoDB. Vous trouverez les versions actuellement disponibles dans le dossier /usr/local sous mongodbxx

Démarrez MongoDB dans un shell avec la version appropriée.

/usr/local/mongodbxx/bin/mongod --dbpath ~/.mongod/data/db

Créer un utilisateur

Dans un nouveau shell, exécutez la commande mongo et créez ainsi l'utilisateur. Dans l'exemple ci-dessous, il s'agit d'un utilisateur root qui a accès à toutes les bases de données. Pour plus d'informations sur les différents rôles, consultez la documentation MongoDB à l'adresse https://www.mongodb.com/docs/manual/.

Se connecter à la base de données Admin:

use admin

User erstellen:


db.createUser(
{        user: "User",
        pwd: "password",

        roles:[{role: "userAdminAnyDatabase" , db:"admin"}]})

Pour plus d'informations sur les différents rôles, consultez la documentation MongoDB à l'adresse https://www.mongodb.com/docs/manual/.

Fonctionnement avec le Custom Service Control

Le Custom Service Control (CSC) peut s’occuper du fonctionnement et de la gestion automatique de votre application, par exemple le démarrage et l’arrêt pendant les travaux de maintenance sur votre serveur.

La configuration de MongoDB dans le CSC est très simple. Pour ce faire, créez un nouveau custom service pour MongoDB:

hpservices supervisord add mongodb

Un cadre de configuration pour le nouveau service est alors créé dans le fichier ~/.services/supervisord/mongodb/service.conf . Pour MongoDB la command doit être ajustée et quelques variables Environment complétées, vous pouvez sinon reprendre toutes les valeurs suggérées (enlever le point-virgule au début de la ligne).

~/.services/supervisord/mongodb/service.conf
[program:mongodb]
command=/usr/local/mongodbxx/bin/mongod --auth --dbpath /home/USER/.mongod/data/db
;directory=%(ENV_HOME)s/app/mongodb/       ; directory to cwd to before exec (default no cwd)
autostart=true                ; start application at supervisord start (default: true)
stopwaitsecs=10               ; max num secs to wait before SIGKILL (default 10)
stdout_logfile=%(ENV_HOME)s/.services/supervisord/mongodb/log/default.log
stdout_logfile_maxbytes=1MB   ; filesize at which to rotate logfiles (default ist 50MB)
stdout_logfile_backups=10     ; number of stdout logfile backups (0 means none, default 10)
stderr_logfile=%(ENV_HOME)s/.services/supervisord/mongodb/log/default.err
stderr_logfile_maxbytes=1MB   ; filesize at which to rotate logfiles (default is 50MB)
stderr_logfile_backups=10     ; number of stderr logfile backups (0 means none, default 10)

supervisorctl update vous permet d’activer la nouvelle configuration pour MongoDB:

supervisorctl update
mongodb: added process group

Pour de plus amples détails sur l’utilisation et les possibilités qui vous sont offertes par le CSC, consultez le manuel du Custom Service Control.

Tester l'instance MongoDB

L'instance MongoDB peut maintenant être testée avec cette commande:

mongo

Si tout a été configuré correctement, vous devriez obtenir la réponse suivante:


MongoDB shell version v5.0.5
connecting to: mongodb://127.0.0.1:27017/?compressors=disabled&gssapiServiceName=mongodb
Implicit session: session { "id" : UUID("818c38f7-8cfa-497f-901c-0b94818f8862") }
MongoDB server version: 5.0.5

Informations complémentaires

 

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Nos professionnels de l’assistance se feront un plaisir de vous aider personnellement!

 

© 2001 - Hostpoint AG